04 Aménager
le territoire

Favoriser la mobilité et les échanges

Gestionnaire de plusieurs infrastructures majeures sur le territoire, la CCI Seine Estuaire réalise les investissements qui confortent leur efficacité. Elle contribue ainsi à l'attractivité de l'Estuaire ainsi qu'à la fluidité des échanges de personnes et de marchandises.

Aéroport de Deauville-Normandie

En 2016, la plateforme a enregistré 139 900 passagers via ses vols réguliers et ses vols charters vacances. Depuis 2014, Ryanair et Aegean positionnent des vols réguliers à destination de Londres et de la Crète. Ryanair représente 63 vols avec 17 000 passagers et Aegean représente 30 vols avec 9000 passagers.

Représentant 88% de l'activité, la variété des destinations charters a permis de satisfaire une clientèle en quête de nouveauté (Corse, Canaries, Croatie, Grèce…) et de soleil. Cette diversité conjuguée à la qualité des prestations proposées expliquent les bons taux de remplissage allant jusqu'à 99%.

Quant aux investissements, ils ont été affectés en priorité à la réfection des locaux actuels.

ACTIONS & CHIFFRES CLÉS

Aéroport de Deauville


• 139 900 passagers

• 560 vols opérés dont 467 vols charters et 93 vols réguliers

• 30 destinations charters

• 2 lignes régulières



Port de Fécamp

Après une année de repli, l'activité commerce du port de Fécamp a connu une année 2016 prometteuse (+14% import et +10% export par rapport à 2015). Les volumes sont tirés par les pâtes à papier et le bois scié. Les graves de mer, la néphéline et les panneaux de particule restent stables. Quant aux huiles, elles enregistrent un repli pour des raisons techniques et devraient reprendre à la fin des travaux sur les cuves.

Côté port de pêche, l'activité connaît un léger recul en tonnage global (-4%). La forte baisse en criée est compensée par les ventes directes. Le nombre d'escales et l'avitaillement sont liés, et sont eux, en chute de 12%.

En plaisance, le port à sec voit une baisse de 15% sans doute en raison des restrictions sur la pêche côtière. Le nombre des places à flot occupées est en très faible baisse, cependant un accroissement de la taille des bateaux est enregistré. Le nombre de visiteurs reste quasiment inchangé, cependant ces derniers restent plus longtemps sur le territoire. Ils sont, dans l'ordre, de nationalités française, britannique, belge et hollandaise. Le port dans son ensemble connait une évolution favorable comparé aux ports similaires de la région normande.

Port de Fécamp


• 242 697 tonnes traitées par le port de commerce (dont import : 46.589)

• 4630 tonnes vendues à la criée

• Port de plaisance : 800 places sur pontons, 180 places dans le port à sec, et 1636 bateaux en transit accueillis




Ponts de Normandie et de Tancarville

En 2016, le trafic global des ponts est resté stable en lien avec l'activité économique portuaire.

13 678 998 passages -0,6%

La volonté d'évolution des services à la clientèle a conduit :

- à la création d'un espace client sur internet permettant aux abonnés d'actualiser à distance leurs coordonnées personnelles et bancaires, d'obtenir leurs factures sous forme dématérialisée. Ces services vont continuer à évoluer en 2017 : souscription d'abonnements et rechargement de cartes de passage en ligne, migration des supports d'abonnements vers la technologie RFID.

- à une meilleure fluidité au péage. Au pont de Normandie, une refonte des formules d'abonnement permet désormais le passage des abonnés dans toutes les voies de péage, réduisant ainsi les temps d'attente aux heures de pointe. Au pont de Tancarville, un nouveau système de péage permet un passage plus rapide. Le déploiement au pont de Normandie de ce système de péage sera finalisé mi 2017.

Trafic routier


• 7 340 598 passages au pont de Normandie

• 6 338 400 passages au pont de Tancarville



Au niveau des infrastructures routières, la mise en service progressive des aménagements des accès au pont de Tancarville a permis d'améliorer la fluidité de la circulation. Les travaux principaux d'amélioration de ces accès ont été achevés fin 2016. La finalisation des équipements de sécurité, de la signalisation et des aménagements paysagers est prévue au 1er semestre 2017.

Concernant le pont de Normandie, les travaux de mise en conformité des rejets nord du Pont et du Viaduc sur le Grand Canal ont été achevés en 2016. Par ailleurs, la réfection des couches de roulement des viaducs d'accès au Pont par procédé enrobé coulé à froid a eu lieu.

Encourager les projets structurants

L'estuaire de la Seine dispose géographiquement et économiquement de tous les atouts pour se positionner comme le centre de gravité économique de la nouvelle grande région Normandie. La CCI Seine Estuaire porte les ambitions du territoire et s'associe aux acteurs qui créent avec elle les conditions de l'implantation de nouvelles filières et du renforcement du rôle de la vallée de la Seine comme porte d'entrée et de sortie économique de l'Europe et de son marché intérieur.

Paris-Seine-Normandie

La CCI Seine Estuaire est là aussi pour affirmer des ambitions pour l'Estuaire, qui dispose de tous les atouts pour devenir le gateway de la Vallée de la Seine : une façade maritime avec un système industrialo-portuaire fort, et une économie dynamique à proximité de l'Ile de France.

Les CCI de Normandie et d'Ile de France ont été moteur dans ce vaste projet qui vise à construire le territoire économique du Grand Paris Métropole Maritime Mondiale.

© Microweb